Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...



Flambant Rose : savoureux nom à retenir …


Bureaux de travail pour deux frères
Apiculture urbaine

La vie est riche en paradoxes de toutes sortes, je ne vous apprends rien. Vous comme moi, le constatons chaque jour. Il nous arrive par exemple, d'échanger avec des gens optimistes ou alors profondément pessimistes, de croiser certains introvertis et d'autres extravertis, des souriants et des plus taciturnes. C'est ainsi…

Aujourd'hui, j'ai décidé de m'attarder au duo – rebuts-recyclage. Parce que s'il existe des personnes qui « se débarrassent de » assez facilement, en contrepoids, d'autres récupèrent et revalorisent à peu près tout ce qui est mis au rencart. Et on en voit de plus en plus de ces récupérateurs, artisans-récupérateurs et entrepreneurs dans le paysage économique. Leurs heureuses initiatives se traduisent aussi par un sérieux coup de pouce pour notre planète… Double bonne nouvelle!

Je vous présente donc la belle histoire d'Alexandra Jolin, fondatrice de « Flambant Rose ». Cette petite entreprise dont le nom m'a d'abord séduite est située à Victoriaville. À la fois un atelier, une boutique et un entrepôt, c'est là qu'Alexandra façonne jalousement une seconde vie à du mobilier et des objets dont des gens se sont défaits. Sa mission? Sauver le plus de meubles et d'objets possible du dépotoir! Très clair et tout aussi louable.

Alexandra déniche sa matière première en parcourant notamment les petites annonces et en faisant la tournée des brocanteurs. Elle reste aussi à l'affût des ventes-débarras et des collectes spéciales d'ordures. D'emblée, elle avoue y aller avec ses coups de cœur et on le sait : le cœur sait, lui, ce que la raison n'arrive pas toujours à décoder.

Ce projet nourrit sa créativité et sa conscience sociale. Devant un meuble à réinventer, il faut poser un regard différent. C'est un peu comme effacer l'ardoise et reprendre le travail. Pour ce faire, la jeune femme affectionne particulièrement l'ajout de touches de couleurs, parfois audacieuses. Pour rafraîchir, oui, mais surtout pour égayer… l'environnement de vie, de travail ou la vie, tout court! Puis, une fois ses réalisations complétées, Alexandra les offre en vente sur le Web où elles s'envolent rapidement. La demande est là, la preuve aussi!

Et au terme de chaque année, les chiffres parleront d'eux-mêmes… Alexandra dévoilera fièrement combien de meubles auront été épargnés et porteront l'étiquette «flambant neufs» euh! Pardon! « Flambant Rose »!


Céline Thibault
Chroniqueuse

https://www.instagram.com/flambantrose/



Des toupies qui font tourner les têtes...
Petite table de nuit
Petite table de nuit

Bureau et chaise rétro
Bureau et chaise rétro

Alexandra Jolin
Alexandra Jolin
Photo Téléjournal Mauricie

Commode - après
Commode - après

Commode - avant
Commode - avant










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Slic



Défi Polyterck



ATBQ