Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...



Individu + groupe = équilibre!


Groupe de travail en atelier
Équilibre, le mot magique vers lequel nous essayons de tendre, comme individu et comme société. Évidemment, les moyens mis de l'avant pour atteindre cet « état de grâce » sont aussi variés que les personnes que nous sommes et que les cultures dans lesquelles nous évoluons.

Sur le plan linguistique, l'équilibre se définit notamment comme : « la distribution égale des forces, des éléments, des masses. » (Antidote). Le premier exemple qui me vient en tête pour illustrer ce concept est le yoga. Bon, vous pensez que je divague ? Attendez un peu… Ceux et celles qui pratiquent cette discipline savent que pour chaque position (asana) effectuée, une contreposition suit.  Si on travaille en contraction, on poursuivra en flexion… distribution égale des forces disait-on.

Aujourd'hui, plus d'un qualifie notre société d'individualiste. C'est la culture du chacun pour soi. Ah! bien entendu, certaines causes ou tragédies arrivent parfois à nous rallier, mais le quotidien se déroule davantage en vase clos. Heureusement, en contrepoids, nous assistons à l'éclosion de plusieurs projets coopératifs, souvent mis sur pied par des jeunes.

Aujourd'hui, j'ai donc décidé de vous présenter sommairement La Fabrique, une coopérative de solidarité établie à Sherbrooke et grande gagnante du prix « AVENIR Projet par excellence » lors du récent Gala Forces Avenir 2015.

La Fabrique offre à ses membres un environnement communautaire et collaboratif pour développer leur créativité et explorer de nouveaux champs d'activité. On y cultive l'approche du « Do it yourself – Fais-le toi-même! » en fournissant, entre autres, des outils, des locaux et toute une panoplie de formations, que ce soit en ébénisterie, en électronique, en art, en mécanique ou en entrepreneuriat.

Bref, La Fabrique s'inscrit dans le même esprit que La Remise - bibliothèque d'outils de Montréal et que le mouvement australien « Men's shed » qui vise à briser l'isolement chez les hommes âgés en leur proposant des travaux de menuiserie ou d'horticulture faits en groupe dans des hangars mis à leur disposition.

Qu'elle représente un choix ou non, la solitude a quelquefois besoin d'être compensée. Sa force opposée étant celle d'un groupe, ces diverses initiatives communautaires deviennent des tremplins intéressants vers un certain équilibre de vie…


http://www.lafabriquecoop.org/
http://laremise.ca/
http://www.mensshed.org/what-is-a-men's-shed


Céline Thibault
Chroniqueuse










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Slic



Défi Polyterck



ATBQ