Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...



Les abeilles et la ville...


Apiculture urbaine
Photo de David Gleason
Apiculture urbaine

L'urbanité définit ce qui a un rapport avec la ville. Depuis quelque temps toutefois, ce terme s'est étendu à une nouvelle réalité. Plusieurs balcons et toitures d'édifices sont maintenant égayés par le vert tendre des laitues ou celui un peu plus prononcé du chou frisé. Nombre de citadins s'approvisionnement en œufs frais, pondus quotidiennement par leurs poules. Nous sommes à l'heure de l'agriculture, des poules et, depuis les années 2000, des abeilles urbaines.

Aujourd'hui, nous jaserons d'apiculture urbaine…

Ce phénomène mondial est apparu lorsqu'on a remarqué que les terres agricoles étaient arrosées de pesticides dont les néonicotinoïdes, très dommageables pour le système nerveux des abeilles. À plus long terme, ne pas agir équivalait donc à assister au déclin de cette espèce, de plus en plus menacée. Compte tenu du rôle crucial de ces butineuses dans notre agriculture, il fallait agir!

Les abeilles ont donc trouvé refuge en ville. New York, Paris, Toronto, Londres, Montréal et Qébec, entre autres, se sont fait terres d'accueil. Dans ma ville, plus modeste, Sherbrooke, une microbrasserie, le Siboire, possède des abeilles sur le toit de son établissement. Les brasseurs ont même poussé l'expérience, allant jusqu'à mettre au point une bière à base de miel. Malheureusement, je ne peux vous en donner mon appréciation, n'y ayant pas goûté. L'initiative vaut tout de même le coup d'être soulignée. « L'occasion fait le larron dit-on! »

Et si vous croyez qu'il y a une incohérence entre le fait que la présence des abeilles en ville contribue à leur sauvegarde, détrompez-vous. On retrouve moins de néonicotinoïdes épandus dans les villes. Il faut en être conscient…

Évidemment, tout le monde ne se lancera pas dans l'apiculture urbaine, moi la première. Par contre, l'été prochain, je sèmerai une belle diversité de plantes mellifères dans mes plates-bandes. Ce sera ma façon de participer au mouvement de sauvegarde des abeilles et de faire en sorte que l'apiculture urbaine soit porteuse de changements significatifs.

Si on veut que les « choses » changent, immanquablement, il faut poser des actions différentes.



Céline Thibault
Chroniqueuse



http://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Productions/agricultureurbaine/trucsconseils/Pages/Apicultureurbaine.aspx



Des toupies qui font tourner les têtes...
Production de miel urbain
Production de miel urbain
Photo de Justine Chouinard

Apiculture urbaine
Apiculture urbaine










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Slic



Défi Polyterck



ATBQ