Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...



Les couleurs s'étalent au marché…


Les couleurs s'étalent au marché…

L'été, c'est le temps des vacances, évidemment. C'est aussi le moment de l'année qui nous propose les marchés publics. Colorés, odorants et foisonnants de vie, ils ont marqué mon enfance et continuent de faire mon bonheur.

Lorsque je mets les pieds dans un marché public, je fais un bond dans le temps. J'ai tout juste 7 ans. Je me revois partir avec ma grand-mère maternelle qui traîne son panier sur roues. Nous sommes vendredi et le marché public du Cap-de-la-Madeleine commence en matinée. Pour profiter du plus grand choix possible, nous quittons la maison tôt. Je me réjouis de cette sortie que j'ai le privilège de vivre chaque fois que je viens en vacances chez Bernadette.

Ce sont d'abord tous ces étals rouges, jaunes, verts, orange ou violets, regorgeant de poivrons, d'aubergines, de carottes, de haricots, de fraises et de bleuets qui m'ont conquise. Quel spectacle! Et ces fragrances, tantôt sucrées, tantôt épicées, qui m'ont chatouillé les narines nombre de fois, sans aucune gêne. Je me rappelle aussi l'enthousiasme des personnes qui nous accueillaient à leurs kiosques, répondant gentiment à toutes nos questions. Des souvenirs impérissables…

Samedi dernier, je me suis rendue au marché Locavore de Racine, près de chez moi. J'y ai retrouvé le même plaisir qu'autrefois, version 2.0. C'est que les produits offerts aujourd'hui sont beaucoup plus diversifiés. Les tomates ont adopté d'autres couleurs que le rouge. Même phénomène pour les framboises qui s'habillent parfois en jaune… et j'en passe! Que dire aussi de l'ambiance festive qui y règne. L'un joue du violon, l'autre tape du pied pendant que petits et grands battent la mesure des mains. C'est joyeux, l'heure est au plaisir!

Outre le fait de nous permettre d'acheter frais et local, les marchés nous procurent aussi l'occasion d'aller à la rencontre des autres, d'échanger. Jadis, il y avait le perron de l'église, mais les temps ont bien changé…

Au Québec, depuis dix ans, les marchés publics ont poussé comme des champignons, passant d'une trentaine à plus de cent. Ils font littéralement partie du paysage économique et touristique de certaines régions, proposant des « spécialités du terroir » agréablement surprenantes. C'est d'ailleurs dans un marché que j'ai découvert la camerise… excellente en vinaigrette, je vous en donne ma parole!

Pour connaître les marchés qui se tiennent aux quatre coins de la province, vous pouvez consulter le site de l'Association des marchés publics du Québec : https://www.ampq.ca/.

Bonnes visites… Laissez-vous surprendre!

Céline Thibault
Chroniqueuse

Des toupies qui font tourner les têtes...

Les couleurs s'étalent au marché…

Les couleurs s'étalent au marché…










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Slic



Défi Polyterck



ATBQ