Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...



Rêve fou… réalisé!


Michel Robillard dans sa réplique d'une 2CV Citroën 1953
Michel Robillard dans sa réplique d'une 2CV Citroën 1953

Je crois qu'il est important de rêver dans la vie… Personnellement, je trouve ça stimulant, même si nos rêves se révèlent parfois un peu fous! Par contre, souvent, nous essayons alors de nous convaincre que jamais nous n'arriverons à les concrétiser. Trop ambitieux, trop compliqué, pas assez réaliste, trop de travail en perspective et quoi encore? Et pourtant… Certaines personnes croient fermement en leurs rêves, même les plus fous. Elles y croient et persévèrent jusqu'à en voir l'aboutissement!

Histoire de Michel Robillard, ébéniste français à la retraite, et de son impossible rêve devenu réalité.

2011, Michel Robillard, qui est aussi passionné de modélisme, se lance un défi de taille : reproduire une 2CV Citroën 1953, en BOIS fruitier de Touraine, et l'équiper pour qu'elle puisse rouler. Six ans plus tard, après des heures et des heures de travail au compteur, c'est mission accomplie! Cette pièce, unique au monde, existe bel et bien et s'apprête à subir un premier contrôle technique.

L'œuvre d'art, parce que c'en est une, a nécessité diverses essences de bois telles que du poirier pour la structure, du pommier pour le capot, du noyer pour les ailes et le volant, du merisier pour les portes et le coffre et finalement, de l'orme pour le tableau de bord. La mécanique est d'origine et la finition, minutieusement effectuée au ciseau à bois puis poncée. Tout est impeccable et remarquable… vous pourrez en juger par vous-même en regardant les photos qui accompagnent ce texte.

Si je suis convaincue qu'il est sain d'entretenir des rêves, je suis également persuadée que derrière chacun se cache une motivation profonde et très personnelle à les réaliser. D'arriver au bout d'un rêve permet donc d'accéder à un sentiment de satisfaction et d'accomplissement, très bon pour l'humain que nous sommes toutes et tous.

Quant à Michel Robillard, c'est « son désir de faire un objet qui reste après lui » qui l'a conduit au fil d'arrivée. Maintenant, il rêve de voir cette voiture exposée dans une galerie d'art ou être utilisée dans un film publicitaire.

Comme quoi rêver n'est pas une fin en soi…


Céline Thibault
Chroniqueuse



Michel Robillard dans sa réplique d'une 2CV Citroën 1953
Devant de la voiture

Un coup d’œil sous le capot!
Un coup d'œil sous le capot!

Intérieur de la voiture
Intérieur de la voiture

Une pièce unique au monde
Une pièce unique au monde










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Teintures et calfeutrants St-Tite



Slic



Académie du meuble



ATBQ