Pour le plaisir d'apprendre et de découvrir...



Un été mémorable…


Un été mémorable…

Soleil omniprésent, beaucoup de chaleur et d'humidité, parfois même trop. Peu, voire trop peu de pluie. L'été 2018 avec ses journées caniculaires en sera un mémorable. Je m'en souviendrai aussi parce que plusieurs scientifiques étudiant le réchauffement de la planète ont récemment déclaré dans un article publié par Le Devoir que « Les années 2018 à 2022 devraient être encore plus chaudes que ne le présageaient les modèles climatiques ». Une perspective très inquiétante…

Pour moi, cet été s'inscrira aussi dans ma mémoire pour une tout autre raison… Les bêtes, petites et grosses, qui nous ont rendu visite et qui ont animé nos débuts et nos fins de journée, plus particulièrement. Depuis 13 ans, nous habitons en campagne urbaine je dirais, mais c'est la première fois que nous vivons pareil va-et-vient.

Un chevreuil a d'abord adopté notre jardin, y mangeant les feuilles des plants de haricots et celles des betteraves. Pour tenter de sauver la récolte, nous avons donc installé un filet. Solution concluante, car il n'est pas revenu! Soulagement! Du moins, jusqu'à ce que je constate que nos hostas avaient été dépouillés de tout leur feuillage. Un moindre mal me suis-je dit, car les hostas ne font pas partie de notre alimentation et, le printemps prochain, ils repousseront. D'ici là, tant pis pour l'esthétique!

Outre le potager, nous avons également deux jardinières contenant des plants de fraises. Des suisses, de plus en plus hardis, viennent leur rendre visite quotidiennement. Je vous avoue qu'ils ne me craignent pas du tout. Effrontés ces petits rongeurs, et gourmands! Je fais ce que je peux pour les éloigner, mais…

Il y a aussi un renard que nous voyons assez régulièrement. Parfois, il est seul et certains jours, il est accompagné de deux amis ou membres de sa famille, allons donc savoir! Notre jardin ne l'intéresse pas, mais les oiseaux et les suisses, oui! Vous devinez la suite… La chaîne alimentaire quoi!

En début d'été, nous avons aussi eu des ratons laveurs qui, en un temps record, ont vidé la mangeoire que nous avions installée sur un quai flottant dans l'étang, devant la maison pour tenter d'y attirer une famille de canards. Échec total!

Si nous avons été plus critiques face à la présence de cette faune inhabituelle, nos petits-enfants, eux, s'en sont réjouis, fascinés, émerveillés. Tout est dans le regard que nous posons sur les choses, les événements et les êtres me suis-je dit. Tout est relatif! J'adore voir un chevreuil lorsque je vais marcher en forêt. Il se trouve dans son habitat naturel. Chez nous toutefois, c'est différent… Hum! À méditer!

https://www.ledevoir.com/societe/environnement/534493/des-annees-encore-plus-chaudes-que-prevu-jusqu-a-2022


Céline Thibault
Chroniqueuse

Des toupies qui font tourner les têtes...

Un été mémorable…

Un été mémorable…










Merci à nos partenaires

Langevin et Forest, Les connaisseurs de bois



Lee Valley
Partenaire officiel des Rendez-vous des passionnés



Outils Viel



Slic



Défi Polyterck



ATBQ